Juin 2012

Ainsi qu’indiqué dans notre précédent édito, nous entrons dans une période de mise en veille, pour cause de changement de distributeur : nous allons quitter les Belles Lettres, pour intégrer le catalogue d’Harmonia Mundi au 1er octobre. Manière de rentrer dans ce qui sera pour nous une nouvelle ère, en quelque sorte des « Moutons 3.0 » — excitation et bel horizon, alors qu’approche notre dixième anniversaire. Cette période de latence, nous la mettons à profit pour très sérieusement cogiter quant à l’année à venir. Ça turbine vraiment ! Et ça bosse dur, sur toutes les nouveautés de la rentrée et au-delà. D’ailleurs, si vous voulez nous suivre presque au jour le jour, souvenez-vous que nous tenons un blog (le lien est là-haut dans la barre). Et au fait, toutes nos félicitations à Jean-Marc Lainé, dont l’essai Super-héros ! vient de recevoir un Grand Prix de l’Imaginaire 2012.

Nos deux dernières nouveautés avant la reprise d’octobre sont donc arrivées : tout d’abord, le premier Bibliothèque des miroirs – BD consacré à un auteur de mangas. Naoki Urasawa, l’air du temps est le travail d’un jeune passionné, à la culture saisissante, Alexis Orsini. À la fois biographique (de l’enfance d’Urasawa à son manga le plus récent, Billy Bat) et analytique (principalement via une réflexion sur ses thèmes majeurs), cet ouvrage vise à mieux appréhender l’univers et les inspirations artistiques d’Urasawa. Et joie, bonheur, la mise en place semble suivre : il ne vous reste plus qu’à l’acheter !

Autre nouveauté, en tirage de luxe celle-ci : Le Ballon fantôme de Jacques des Gachons. Illustré par le grand Albert Robida, ce petit album de 1909 propose une charmante utopie du voyage en ballon. Fort rare, nous l’avons réalisé en fac-similé à 91% du format d’origine. Avec bien entendu la trentaine de gravures de Robida, bien restaurées. Plaisir des yeux et plaisir du texte.

Nous espérons bien entendu que cette période sans nouveautés sera pour vous l’occasion de vous replonger dans tout notre catalogue, d’en explorer les nombreux titres, car nous avons besoin des ventes par correspondance pour nous soutenir. Non que nous soyons le moins du monde en danger : au contraire, nous sommes pleins d’optimisme et de projets pour l’avenir ! Mais au moment où nos ventes en libraire vont provisoirement aller s’amenuisant, nous comptons sur votre soutien. Et tiens, par exemple, savez-vous que notre duo d’aventuriers, Simon Sanahujas & Gwenn Dubourthoumieu, viennent de lancer une souscription très originale afin de récolter des fonds ? C’est que leurs voyages leurs coûtent fort cher, les auteurs auraient donc besoin d’aide pour supporter l’économie d’un tel projet. C’est sur le site kisskissbankbank.com et 60% de la somme nécessaire a déjà été recueillie : soutenez-les, soutenez-nous ! Les éditeurs indépendants sont de petites choses fragiles, les auteurs sont des créateurs aux conditions précaires, solidarité et militantisme pour la lecture sont ô combien nécessaires en ces temps de disette.

Les commentaires sont fermés.