Rencontre Ascaride – Ruaud

Encore une intervention de notre équipe en librairie ! Vendredi 21, venez rencontrer notre graphiste et le boss ovin, à l’excellente librairie Goulard (Aix-en-Provence), sous le feu roulant des questions de Jean-Jacques Régnier (l’ancien responsable de Fiction), à partir de 17h 30.

Septembre 2018

Eh bien oui, c’est déjà la rentrée ! Et d’ailleurs, reconnaissons-le, chez les éditeurs la rentrée ça commence souvent dés la fin août…

Et chez nous, qui dit fin août dit « Rentrée de la fantasy française », avec cette année Margot Delorme et son premier roman, Le Dompteur d’avalanches, qui nous a réellement surpris et séduit par sa fraîcheur. Décors splendides, langue lyrique, créatures étonnantes à la Miyazaki, ancrage dans les folklores alpins. Nous tenons là une fantasy qui sait être à la fois universelle (le pouvoir des mythes) et très française d’expression (la culture savoyarde), le tout dans des décors montagnards qui ne sont vraiment pas très courants dans le genre : une perle, et déjà l’accueil semble excellent.

Et puis voici qu’est arrivé enfin un monstre de beauté, un exploit pour un petit éditeur comme nous : Japon ! Panorama de l’imaginaire japonais, de Julie Proust Tanguy. Un beau livre exceptionnel, un voyage thématique formidable — et un tirage complet entièrement déjà placé en librairie alors ne le manquez pas !

Beauté encore, ô combien : la réédition de notre livre-culte, l’encyclopédie Panorama illustré de la fantasy & du merveilleux, que nous avons réinventée en format semi-poche chez Hélios, avec pas mal de retouches, quelques articles en plus et une iconographie révisée, enfin bref de quoi encore bien vous envoyez en l’air le regard et tout savoir sur les imaginaires du merveilleux, mais cette fois pour pas très cher (mais toujours tout en couleur).

Les deux tomes clôturant la saga Zigomar, de Léon Sazie, arrivent ! Ce génie du mal, qui précédera le Fantômas de Souvestre et Allain de quelques mois, fit frémir les lecteurs dans le journal Le Matin entre 1910 et 1912. Jamais réédité depuis la première moitié du vingtième siècle, c’est une portion importante de la littérature populaire qui est remise à sa juste place : à la disposition des lecteurs. Les volumes 5 et 6 réunissent le dernier cycle, Peau-d’Anguille.

Enfin, nous ressortons ce mois-ci dans la collection souple le Chasse royale I du grand Jaworski… qui nous concocte le troisième volet pour la fin de janvier prochain, eh oui.