Octobre 2018

Et voilà, un moment d’inattention et c’est déjà l’automne, bon sang, le temps file… Alors du coup, nous avons décidé de fêter Hallowwen, cette année.

Et pour cela, nous rééditons en format de poche trois titres ô combien appropriés pour cette fête de toutes les terreurs ! Débarquent en « Hélios » les Vampires ! d’Élisabeth Campos & Richard D. Nolane, très fortement revu et augmenté ; les Sorcières ! de Julie Proust Tanguy ; et le Jack l’Éventreur, les morts de Julien Bétan & André-François Ruaud, légèrement revu. Trois Hélios peints en noir et en orange fluo, pour frissonner dans les chaumières…

Octobre, c’est également le Mois de l’imaginaire, une célébration de nos littératures de prédilection dans les librairies et les bibliothèques. À cette occasion, la collection Hélios lance ses « Essentiels », trois titres majeurs de notre catalogue : Kallocaïne de Karin Boye, la magistrale dystopie suédoise ; Planète à louer de Yoss, belle satire cubaine ; et L’une rêve l’autre pas de Nancy Kress, fable génétique aux cinq prix ! Trois romans de SF aux thématiques sociétales fortes pour affirmer la richesse de notre imaginaire. Papier bouffant, maquette revue, nouvelle couverture avec titre métal : des sorties marquantes.

Et toujours pour fêter le Mois de l’imaginaire, nous nous sommes avisés que de tous les titres de Jean-Philippe Jaworski, seul son poche, Le Sentiment du fer, n’avait pas fait l’objet d’un tirage de luxe. Alors voici : grand format, 190 pages, maquette identique à Gagner la guerre et Janua Vera, nouvelle couverture et… limitation à 99 exemplaires signés ! Vous avez bien lu, chacun des 99 exemplaires, et pas un de plus, sera signé par l’auteur. Vous ne direz pas qu’on ne vous gâte pas, après ça.

Pour finir, une grande plume fait enfin son retour : Jean-Philippe Depotte entre dans les « Saisons de l’étrange » avec sa Soupe aux arlequins, premier volet des « Fantômes du nouveau siècle ». Marie-Antoinette, une petite arnaqueuse des Halles, a le don pour se fourrer dans le pétrin en cette année 1900, alors que l’Exposition s’apprête à ouvrir : morts et fantômes se pressent alentour…