Février 2019

Il fait froid, il pleut, il neige même dans certains endroits : ne boudez point, c’est le temps idéal pour rester chez soi à lire !

Et de la lecture nous n’en manquons jamais, n’est-ce pas ? Avec ce mois-ci, encore une souscription pour un projet fou et à tirage ultra limité (l’année va en être riche !) : L’Ombre – le gentleman des ténèbres, recueil de deux romans du Shadow dans leur version française d’avant-guerre (traductions révisées), accompagnés par deux essais de Francis Saint-Martin et par une préface de Michel Pagel. Une plongée dans l’univers sombre et mouvementé des héros de pulps, dans un volume exclusif au tirage limité à 99 exemplaires.

De l’autre côté du spectre des publications : notre best-seller, le nouveau tome de la saga « Rois du monde » de Jean-Philippe Jaworski. Avant-dernier volume de ce grand cycle celtique, Chasse royale III retrouve Bellovèse, enfin parvenu au Gué d’Avara, au pied de la forteresse royale assiégée… Un nouvel épisode, tumultueux et brutal, de ce destin fascinant au cœur de la civilisation celte. En librairie depuis le mois dernier, et à ne pas manquer !

Chaque année, nous proposons avec le collectif des Indés de l’imaginaire les « Pépites de l’imaginaire », une mise en avant de nos découvertes de nouveaux talents. Nicolas Texier fut notre pépite 2018, très remarqué et bien vendu, et il revient cette année avec un deuxième roman dans son univers à la fois uchronique et magique, Opération Jabberwock. À noter que pour fêter cela, nous avons également « relooké » le premier volume, Opération Sabines.

Et « pépites » toujours, nous proposons en poche Hélios la réédition du premier roman de Mathieu Rivero, jeune auteur qui a reçu un prix Imaginales l’an dernier pour le roman graphique Tout au milieu du monde. Or et nuit est une plongée de pure fantasy dans l’imaginaire des Mille et une nuits ; la magie et le suspense sont au rendez-vous.

Janvier 2019

Nous vous présentons tous nos vœux de Bonne et Heureuse Année 2019. Nous espérons qu’elle sera belle, et comptez sur nous pour faire tout notre possible pour qu’elle le soit. Plein de beaux livres arrivent, plein de projets avancent !

Et commençons l’année par ce qui constitue toujours un événement : un nouveau tome de la saga « Rois du monde » de Jean-Philippe Jaworski. Avant-dernier volume de ce grand cycle celtique, Chasse royale III retrouve Bellovèse, enfin parvenu au Gué d’Avara, au pied de la forteresse royale assiégée… Un nouvel épisode, tumultueux et brutal, de ce destin fascinant au cœur de la civilisation celte.

Un autre grand auteur sort une nouveauté à notre catalogue, mais cette fois uniquement en numérique : Michel Pagel propose Pour une poignée de nanars, recueil de ses chroniques sur le cinéma bis. Ces chroniques ont été retravaillées en profondeur pour les rendre lisibles à qui n’a pas eu la chance de les recevoir à l’époque dans sa boîte aux lettres, tout en conservant leur principale qualité : la spontanéité.

Considérée par le critique Darko Suvin comme « une pierre angulaire significative de la SF », nous publions en tirage limité une utopie britannique publiée pour la première fois en 1887 et qui n’avait jamais été traduite en langue française. Œuvre du grand naturaliste anglais W. H. Hudson (1841-1922), Un Âge de cristal mêle une dystopie du futur lointain avec la vision d’une utopie pastorale, en une superbe prémonition de la pensée écologiste, et trace un chemin étonnant entre patriarchie et matriarchie. Vous connaissez notre amour de cette « littérature fantôme » qu’est l’anticipation ancienne, qu’à défaut de pouvoir rentabiliser en librairie nous aimons à proposer dans des petits tirages de luxe : des plaisirs pour spécialistes.

En souscription également, Les Tours du monde est un volume préparé par Alexandre Mare sur deux grands textes d’aventures : l’oublié Tour du monde en 120 jours d’Edmond Plauchut (1824-1909), et son contemporain le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, dont il fut peut-être l’inspiration. Une édition de toute beauté et très largement annotée pour deux textes à la croisée des imaginaires (d’autant que le Plauchut fut inspiré lui-même du Voyage en Orient de Flaubert, déjà présenté dans cette collection). Édition cartonnée grand format, elle aussi en tirage limité à 99 exemplaires.