Juin 2018

Le temps file, file, au point qu’il nous semble devoir écrire cet éditorial tous les quatre matins… Eh bien donc, juin déjà, et toujours de belles nouveautés…

Et de temps qui file, il en est question dans Le Camphrier dans la ville flottante de Nicolas Labarre, roman qui fut écrit au long de pas mal d’années et au sein duquel l’information est en crise : dans cette dystopie douce-amère, la société ne peut plus aller aussi vite qu’avant, et pourtant, les crises se succèdent, le monde est usé… Un roman d’une vraie force, quelque part entre le Transperceneige et Black Mirror.

Un autre temps : c’est celui d’où provient le très étonnant et terriblement drôle Ann Radcliffe contre les vampires de Paul Féval, coédité avec nos partenaires des « Saisons de l’étrange », un roman datant de 1867 qui pourtant n’a pas pris une ride tant il était pionnier pour son temps. Ann Radcliffe, l’égérie du roman gothique, qui monte à l’assaut du péril vampirique, voilà qui n’est ni triste ni banal !

Temps d’antan encore : dans la tradition de nos tirages de luxe ultra limités, nous avons travaillé d’arrache-pied sur la récupération et la restauration de tous les textes formant la série policière de Toto Fouinard par Jules Lermina. Redécouvrez le plus grand détective parisien, subtil, révolté, perspicace, qui sait faire jouer les poings comme les petites cellules grises. Un bijou injustement méconnu du roman policier, une pièce maîtresse du genre datant de 1908-1909, qu’il était plus que temps d’exhumer.

Très attendu : il est arrivé, eh oui, enfin, c’est le temps du troisième volume de la grande saga de Stefan Platteau, les « Sentiers des Astres » : Meijo ! Le souffle magistral et les surgissements mythiques d’une très grande série, d’une voix majeure de la fantasy francophone — une nouvelle pierre à cet édifice remarquable, celui érigé par un auteur belge qui s’inscrit déjà parmi les meilleures ventes de l’imaginaire.

Et puis allez, c’est le temps du champagne : nous venons d’obtenir deux prix Imaginales, oui, deux ! Bravo à Lisa Goldstein, pour Sombres cités souterraines (roman étranger, trad. P. Marcel) et à Tout au milieu du monde de Melchior Ascaride, Julien Bétan & Mathieu Rivero (prix spécial) !

Imaginales 2018

Demain débute en la bonne ville d’Épinal un grand salon absolument in-con-tour-na-ble : les Imaginales, et c’est jusqu’à dimanche ! Avec parmi les invités, en conférence et en dédicace : Sara Doke, Stefan Platteau, Jean-Philippe Jaworski, Xavier Mauméjean, Estelle Faye et Johan Heliot. Et tant qu’à faire, quelques autres amis nous ferons aussi le plaisir de passer un moment sur notre stand : Nelly Chadour, Nathalie Dau, Nicolas Texier, Melchior Ascaride, Julien Bétan, Mathieu Rivero et Nicolas Le Breton. Cerise sur le gâteau, nous allons recevoir deux prix Imaginales : pour Sombres cités souterraines de Lisa Goldstein et pour Tout au milieu du monde d’Ascaride, Bétan & Rivero. Que du bonheur, donc.