Nous vous livrons régulièrement des « mots de l’éditeur » sur nos nouveautés, juste un petit texte à chaque fois afin de vous expliquer, de manière très personnelle, comme en confidence, l’origine d’un livre… André-François vous parle cette fois-ci de son travail, avec Xavier Mauméjean, sur la biographie (bien réelle) du célèbre détective belge : Hercule Poirot (http://www.moutons-electriques.fr/poirot-vie-poche)

***

À propos de monsieur Poirot, juste un détail, un souvenir que je peux vous confier : nous avions presque terminé de rédiger cette nouvelle version de sa biographie, Mauméjean et moi, lorsque je réalisai que nous avions omis quelque chose de pourtant assez important : l’on savait que Poirot, en bon Belge de son époque, était croyant, forcément catholique. Comment imaginer qu’il n’allait pas à la messe, alors ? Non qu’Agatha Christie n’ait jamais évoqué cela, mais soudain il me sembla qu’il s’agissait d’une évidence, d’un trait de caractère intime qui ne pouvait être inséré dans un roman policier mais devait faire partie de l’existence quotidienne de notre cher détective.

Comme nous l’écrirons alors : « Nulle part dans les textes il n’est fait la moindre allusion au fait que Poirot se rende dans une église. Mais, à cette époque, il s’agissait encore d’une démarche assez commune, fort peu sujette à commentaires spécifiques. La foi de Poirot relevant du domaine intime et n’ayant pas de lien avec ses enquêtes, ses biographes n’ont pas jugé utile de nous donner des indices sur sa fréquentation ou non d’un lieu de culte. »

Mais enfin, l’évidence me frappe, Hercule Poirot ne se rend-il pas parfois à la messe ? Je cherche sur des cartes : les églises catholiques ne sont vraiment pas nombreuses à Londres. Ah, en voici une pas très loin de Covent Garden… Oh mais non, encore mieux, attendez… Il y en a une au bout de Charterhouse Street, la rue qui conduit à l’immeuble d’Hercule Poirot sur Charterhouse Square ! La réalité nous fait de ces cadeaux : l’église de St Etheldreda, l’une des plus vieilles d’Angleterre, sur Ely Place. Une église catholique, la seule de tout ce secteur. Voilà : impossible d’imaginer qu’il ne s’agisse pas de l’église où monsieur Poirot, alla de temps en temps à la messe.

Ainsi se conduit la biographie d’une grande figure mythique des littératures populaires : sous la forme d’une enquête.

Andre-François Ruaud

Les Moutons à Paris

Notez que nous ne serons présents qu’en pointillés au salon Livre Paris (ex Salon du Livre) cette année : nous aurons quelques titres en vente sur le stand Nouvelle Aquitaine ; Nicolas Texier signera vendredi soir, invité d’ActuSF sur le stand des Indés de l’imaginaire, de 17h à 20h ; et Stefan Platteau signera samedi, invité sur le stand de Wallonie Bruxelles, de 14h à 15h. De plus, Jean-Christophe Lebert, qui a prêté sa voix dans les versions audio de Gagner la Guerre et de Rois du Monde, fera une lecture-démonstration vendredi, de 12h à 13h30, sur le stand Audible.

Mars 2018

Mais comment ça, on est en mars  ? Déjà  ? Pfouh, que le temps file, enfin, heureusement que nous ne chômons pas : encore de bien belles nouveautés ovines ce mois-ci.

Fidèle à notre volonté de proposer des romans de fantasy réellement forts et originaux, qui soient à la fois d’excellentes histoires et des romans avec un brin d’ambition stylistique, voici Femmes d’argile et d’osier  de Robert Darvel. Pure aventure et splendide «  réalisme magique  », un livre puissant, d’une poésie et d’une inventivité absolument remarquables : beau ! [Version numérique disponible]

Renouvelant avec nos amis des Indés de l’imaginaire l’opération «  le mois de Lovecraft  », nous y inscrivons cette année le réjouissant premier roman de Lazare Guillemot, 115° vers l’épouvante, mêlant polar, fantastique et humour. Un auteur d’une verve jubilatoire, pour un court récit d’aventures, lisible au premier degré, léger, inventif, rapide. [Version numérique disponible]

En format de poche Hélios, retour d’un de nos succès les plus rapides de ces dernières années : Véridienne  de Chloé Chevalier, le premier volet de ses Récits du Demi-Loup. Si vous ne l’avez pas lu en grand format, foncez : entre fantasy épique et dynastique, le Demi-Loup s’empare de son lecteur pour ne plus le lâcher. [Version numérique disponible]

Enfin, nous avions entamé début 2016 une réédition du roman-feuilleton aussi génial qu’oublié de Léon Sazie,  Zigomar . Voici venir les volumes 3 et 4 de la série, toujours trépidants ! Les ventes en librairie furent hélas insuffisantes, nous ne réalisons donc ces deux tomes supplémentaires qu’en tirage limité, histoire de ne pas laisser tomber abruptement cette redécouverte. Nous devrions publier de même les tomes 5 et 6 dans un an ou deux… [Versions numériques disponibles]