15 ans – 15 titres (6)

Eh oui, 15 ans déjà. Et nos bergers électriques ont eu envie, pour un peu marquer l’anniversaire, d’évoquer 15 titres dont nous aimerions vous reparler, au sein du flot des 365 volumes parus au cours de ces 15 années…
 
Simplement, un rappel au fil des mois de 15 titres qu’ont choisis d’autres lecteurs avant vous et qui, peut-être, pourraient piquer votre curiosité. Sans hiérarchie, juste 15 coups de cœurs, 15 fragments de beauté.
 
SIX. Et en ce week-end des Imaginales où il va être primé, évoquons Femmes d’argile et d’osier, de Robert Darvel. L’auteur ayant travaillé avec Christine Luce comme directrice d’ouvrage, sa lecture nous fut presque une découverte, et la fraîcheur d’un tel roman nous sembla alors renversante. Cette plongée dans la nature péruvienne… Et un peu plus tard, une amie libraire qui avait vécu au Pérou nous confirma qu’elle s’y était retrouvée, avec énormément de plaisir — grande force d’un auteur qui, lui, n’y a jamais posé que son imagination. Un texte fou, riche, poétique, en dehors des sentiers battus… et désormais prix Imaginales 2019 du meilleur roman francophone.

Mai 2019

Au mois de mai, faisons ce qui nous plaît : lire ! Un mois particulièrement placé sous le signe des Imaginales, le grand salon de fantasy d’Épinal, dans les Vosges.

Ainsi avions-nous reçu l’an dernier un prix Imaginales, pour le roman graphique Tout au milieu du monde, par Julien Bétan, Mathieu Rivero & Melchior Ascaride. Eh bien, le « trio infernal » récidive, avec le non moins superbe Ce qui vient la nuit, deuxième volume de cette bibliothèque dessinée que nous commençons à construire : de courts romans où texte et graphisme se fondent intimement, les deux participant à la narration complète du récit.

Prix Imaginales toujours : nous avions reçu l’an passé, également, le prix de la meilleure traduction pour une œuvre de Lisa Goldstein, Sombres cités souterraines. Traduit par Patrick Marcel, ce très beau roman de fantasy urbaine poursuit donc sa vie avec une réédition en format de poche, sous le label Hélios.

Et prix Imaginales encore : celui de cette année vient juste d’être annoncé, et le meilleur roman francophone est Femmes d’argile et d’osier de Robert Darvel, une belle récompense pour un texte d’exception ! Fiers et heureux nous sommes, disons-le.

Hélios aussi : le retour d’un grand roman de SF étrangement non réédité depuis 1979, La planète inquiète. Son auteur, Christian Léourier, ne cesse plus d’être célébré comme une voix majeure de l’imaginaire, et il le prouve une fois encore dans ce « planet opera » superbement dramatique, dont il a entièrement revu le texte.

Sur le front de notre collection patrimoniale de littérature populaire, le « Rayon vert », nous vous annoncions le mois dernier le lancement d’une réédition de neuf romans de Renée Dunan, Mystère, Aventures, Police, en trois gros volumes (avec préface, biblio et d’autres textes rares), réalisés grâce aux recherches de Fabrice Mundzik. Formidable et trop oubliée Renée Dunan, à la plume splendide et au sens du suspense imparable. Eh bien voilà, les trois sont disponibles, toujours en tirage limité.