L’imaginaire…

L’imaginaire nous offre l’alternative dans un monde que l’on dépouille de l’émerveillement, un monde parfois sans espoir, une porte vers un ailleurs meilleur, une utopie.

La guerre n’est pas la paix et ne permet pas un futur plus radieux. Les armes ne seront jamais les outils de la construction, jamais une force de création ni un symbole d’union et de solidarité. Si nos littératures évoquent des conflits, elles cherchent à les dénoncer, et non à les justifier. Voire à penser comment les éviter. Les littératures que nous défendons désirent rassembler au lieu de diviser. Nous refusons d’inspirer les fabricants de morts.

Il nous paraît révoltant de promouvoir un futur militaire, à une époque où les fascismes ouvrent leur gueule pour dévorer notre monde, où les forces armées répriment les soulèvements populaires avec des armes de guerre, où des peuples entiers fuient les conséquences des ravages guerriers.

Il nous paraît également important de déclarer nos indignations haut et fort. Le deuil n’est pas la couleur de l’espoir, il n’est pas une valeur de citoyen mais sa fin. Nous rêvons de paix et de vie, car aujourd’hui, le cauchemar des dystopies encourage la résignation et nous pensons que l’on peut se battre avec nos rêves. Les Moutons électriques continueront de défendre une utopie, celle d’une littérature qui prône la paix.

L’équipe des Moutons électriques
(André, Bénédicte, Christine, Melchior & Mérédith)

Les éditions La Volte ont également eu leur mot à dire : https://lavolte.net/militarisation-utopiales-2/

Novembre 2019

Sapristi, branle-bas de combat ! La période des fêtes approche à grands pas, sacrebleu, qu’acheter, qu’offrir ? Mais… des beaux livres, bien entendu. Et tenez, voyez comme les choses sont bien faites : justement nous en avons plein à vous proposer.

Des beaux livres que nous développons dans une collection de grands ouvrages couleur en format carré (21 x 21 cm), comme par exemple le Conan ! De barbare à souverain de Simon Sanahujas. Un panorama complet de l’imaginaire de Conan, largement illustré, érudit mais orienté vers le grand public, avec en bonus un carnet de voyage photographique au Texas, sur les traces de l’auteur et de son héros. Un livre sans pareil sur l’une des figures majeures de nos imaginaires et sur son créateur, Robert E. Howard.

Tout nouveau, très beau, est Paranormal ! Enquête aux frontières de l’inexpliqué, de Philippe Tomblaine : tout sur le paranormal, depuis la mode du spiritisme jusqu’aux films fantastiques, en passant par les prestidigitateurs, le monstre du Loch Ness ou X-Files. De l’histoire du surnaturel à la culture geek, encore un beau panorama tout couleur en grand format carré. Les frontières de l’inconnu comme excitant fictionnel et esthétique !

En réédition légèrement retouchée, l’un de nos grands succès de l’an passé : l’indispensable Hayao Miyazaki, nuances d’une œuvre, sous la direction de Victor Lopez. Une exploration plurielle, précise et originale du travail du maître japonais de l’animation, pour approcher le véritable propos de son œuvre et y découvrir de nouvelles richesses, à travers un beau livre carré richement illustré.

Autre réédition très attendue, celle-ci en grand format souple, le pavé, la brique somptueuse et non moins indispensable qu’est Japon ! Panorama de l’imaginaire japonais de Julie Proust Tanguy.  Un livre événement, dont la première édition s’est arrachée l’année dernière : ne pleurez plus, le revoici !